Derniers articles

Publié le 1er décembre

Le Collectif de Syndicalistes pour l’Entraide et la Solidarité (CSES, comprenant des syndiqué-e-s de la CGT, de la FSU et de Solidaires) et le Collectif de Soutien aux Sans-Papiers (CSSP49) appellent à un rassemblement de soutien à la réquisition des logements vides du Chêne Vert à Saint-Barthélémy d’Anjou (près de la caserne des pompiers). Cette réquisition qui permet de protéger du froid plus de 60 personnes est menacée par les élus locaux (au premier rang desquels le filloniste C. Gillet, président du CD 49 et du SDIS, et le néo-filloniste maire d’Angers et président de l’agglomération, C. Béchu) et la justice de L’État français qui a ordonné l’expulsion. Contre ces menaces barbares, manifestons notre solidarité samedi 10 décembre à 15h, place Imbach à Angers !

Publié le 28 novembre

François Fillon a remporté le deuxième tour de la primaire de droite, notamment en Anjou, sur la base d’un programme radicalement à droite. L’ancien ministre de l’éducation, puis du travail, puis Premier ministre de Sarkozy va tenter de faire croire qu’il a des “solutions” pour le pays. Son plan est de détruire les acquis sociaux et les services publics, de combattre le monde du travail et de concurrencer l’extrême droite. Ce n’est pas le PS de Hollande et Valls qui peut lui constituer une alternative. Pour dégager un avenir qui soit à l’opposé de ce cauchemar, il faut une gauche de rupture anticapitaliste.

Publié le 23 novembre

Contre l’homophobie de la municipalité d’Angers (qui vient de se traduire par la censure d’affiches de prévention contre le Sida et s’était déjà manifestée par le refus de plusieurs élus municipaux de célébrer des mariages de couples homosexuels), Quazar, Aides et les associations défendant les droits LGBT appelaient mercredi 23 novembre à un rassemblement en début de soirée, place Lorraine, non loin de l’Hôtel de ville d’Angers (le rassemblement devant la mairie ayant été interdit par la préfecture !) Ce sont pas moins de 500 personnes qui ont répondu à l’appel pour clamer : l’homophobie, ça suffit !

Publié le 22 novembre

Dans un communiqué de presse, le NPA 49 dénonce la censure homophobe de la municipalité d’Angers frappant les affiches de prévention contre le sida. Cette censure irresponsable du point de vue de la santé publique et totalement antidémocratique traduit le poids de l’ultra-droite au sein de la municipalité. Alors que le candidat national de cette ultra-droite semble devoir remporter les primaires de la droite officielle, le NPA49 appelle la vraie gauche et le syndicalisme de transformation sociale qui se sont manifestés pendant la lutte contre la loi travail à faire émerger d’urgence une alternative sociale politique contre toutes les politiques de régression sociale, sociétale et écologique.

Publié le 21 novembre

Au premier tour des primaires de la droite de marque déposée, l’ultralibéral et ultraconservateur F. Fillon a récolté 44 % des voix des 4M de votants (51,81% à Angers), devançant largement A. Juppé (28,5 % et 38,61 % à Angers)... et renvoyant N. Sarkozy à ses « passions privées » comme celui-ci l’a lui-même déclaré. Ce sera donc probablement le héraut de la droite la plus réactionnaire à la prochaine présidentielle. À combattre absolument !

Publié le 18 novembre

Depuis le 6 octobre, au grand dam des C. Béchu et C. Gillet (respectivement maire d’Angers et président du CD49), une nouvelle réquisition de logements vides a été effectuée dans un ancien immeuble vide de la caserne des pompiers du Chêne Vert, avec le soutien du CSSP49 et du collectif Syndicalistes pour l’entraide. Ainsi, plusieurs familles Rroms, dont 9 enfants et 3 personnes handicapées peuvent enfin disposer des logements décents que les autorités continuent à leur refuser à la veille de l’hiver. Une pendaison de crémaillère solidaire aura lieu samedi 26 novembre à partir de 17h. Solidarité !

Publié le 14 novembre

Lundi 14 novembre : alors que l’avis de la rapporteure publique aurait dû être logiquement suivi, et les arrêtés dits "loi sur l’eau" et "espèces protégées" permettant le début des travaux à Notre-Dame-des-Landes abrogés, la cour administrative d’appel de Nantes a choisi le camp des bétonneurs et des destructeurs de notre environnement vital. Ce coup de force en dit long sur la réalité du droit dans l’État français, de même que la consultation sur l’aéroport du “Grand Ouest” (qui fut limitée à la seule Loire-Atlantique !) en disait long sur la conception des plus limitée de la démocratie qu’en ont les élus locaux, régionaux et nationaux. Néanmoins, la lutte politique contre le grand projet inutile (sauf à Vinci) et dangereux de NDDL va continuer !

Publié le 9 novembre

La politique des classes capitalistes et de leurs multinationales engendre une décomposition sociale et politique dans le monde entier. La victoire du milliardaire démagogue et fascisant Donald Trump aux élections états-uniennes en est une des terribles illustrations. C’est aussi un avertissement : aux USA comme en France, en Europe et dans le reste du monde, il y a urgence à ce que les classes populaires ne se laissent plus diriger par les domestiques politiques du capitalisme et abuser par les nationalismes diviseurs et mortifères. Il y a urgence à ce que le salariat relève la tête et défende -enfin- ses intérêts de classe sur la scène politique.

Publié le 8 novembre

À l’appel de la CGT, FO et Sud, 600 salarié-es de la santé ont manifesté mardi 8 novembre matin dans les rues d’Angers. Les agents du CHU et du CESAME étaient les plus nombreux, étaient présents également des salarié-es des Centres hospitaliers de Cholet et Saumur ainsi que de différents EHPAD du département. Alors que Marisol Touraine se félicite d’un retour à l’équilibre des comptes de la sécurité sociale à l’horizon 2017, les manifestant-es sont venus nombreux, à Angers et partout en France, rappeler les conséquences désastreuses de sa politique d’austérité et de la mise en œuvre de la loi Santé.

Publié le 7 novembre

Jean-Luc Mélenchon vient de publier “Le choix de l’insoumission”. Au-delà de ce que ce candidat à l’élection présidentielle de 2017 peut représenter pour beaucoup de militantEs et pour notre camp social, le contenu de cet ouvrage interpelle. La lecture qu’en propose ici un militant du NPA49 met en lumière des orientations flirtant avec le nationalisme, le souverainisme et une tendance à la Realpolitik dont il faut pourtant se débarrasser si l’on espère changer un jour la société et réorienter son évolution dans un sens respectueux des humains et de leur environnement. Enfin, parce qu’il est dépourvu de tout anticapitalisme conséquent, son antilibéralisme apparaît lui-même des plus limité. L’analyse semblera sévère à certains, mais ne faut-il pas que le débat se poursuive ?

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...